J’ai pris mes quartiers d’été et même si le temps des vacances n’est pas encore arrivé, je me laisse griser par la Dolce Vita : soleil, chaleur, farniente, loisirs, tout est bon pour traînasser et m’essayer à de nouveaux projet : un tiers de bricolage, un tiers de couture, un tiers de broderie, un tiers de rêverie… Oups ! cela fait quatre tiers, comme dirait César !!!!

CÉSAR : Eh bien, pour la dixième fois, je vais te l'expliquer, le picon-citron-curaçao. (Il s'installe derrière le comptoir.) Approche-toi ! (Marius s'avance et va suivre de près l'opération. César prend un grand verre, une carafe et trois bouteilles. Tout en parlant, il compose le breuvage.) Tu mets d'abord un tiers de curaçao. Fais attention : un tout petit tiers. Bon. Maintenant, un tiers de citron. Un peu plus gros. Bon. Ensuite, un BON tiers de Picon. Regarde la couleur. Regarde comme c'est joli. Et à la fin, un GRAND tiers d'eau. Voilà.

MARIUS : Et ça fait quatre tiers.

CÉSAR : Exactement. J'espère que cette fois, tu as compris. (Il boit une gorgée du mélange).

MARIUS : Dans un verre, il n'y a que trois tiers.

CÉSAR : Mais, imbécile, ça dépend de la grosseur des tiers !

MARIUS : Eh non, ça ne dépend pas. Même dans un arrosoir, on ne peut mettre que trois tiers.

CÉSAR (triomphal) : Alors, explique moi comment j'en ai mis quatre dans ce verre.

MARIUS : Ça, c'est de l'arithmétique.

CÉSAR : Oui, quand on ne sait plus quoi dire, on cherche à détourner la conversation.

(Marcel Pagnol - Marius)

 

Pochette d'été

réalisée à partir d'un jean usé (On ne jette pas...un vieux jean usé)

 Pochette

 

Bracelet tendance en macramé

inspiration Honestly...WTF

bracelet_macram_

 

Essai transformé mais celui-ci est trop kitch pour un bracelet de tous les jours, Little Juliette :-) en a hérité...

statuette